Comment prolonger la durée de vie de vos outils de bricolage

Qu’ils soient électriques ou à main, les outils peuvent être coûteux et représentent parfois un investissement important. Pour qu’ils durent le plus longtemps possible quelle que soit votre fréquence d’utilisation, il est important de les entretenir correctement. En adoptant de bonnes habitudes, vous pourrez prolonger leur durée de vie tout en conservant des performances optimales.

Bien nettoyer les outils après chaque utilisation

La première chose à faire pour garder des outils en bon état est de les nettoyer soigneusement après chaque utilisation. Cela permet d’éliminer la poussière, les saletés, ainsi que les résidus de matériaux et de produits qui pourraient s’y accumuler, empêcher leur bon fonctionnement et les endommager sur le long terme. Utilisez pour cela un chiffon humide ou une brosse, et laissez-les bien sécher avant de les ranger pour éviter tout risque d’apparition de rouille.

Pour que ce nettoyage soit plus efficace et plus facile, il est important de le faire rapidement : ne céder pas à l’envie de le remettre au lendemain, surtout si vous avez utilisé des produits salissants tels que des peintures, des vernis ou des colles. Une fois séchés, ceux-ci sont plus difficiles à ôter.
De même pour les outils de jardinage : il est plus facile de les nettoyer rapidement avant que la terre ou les débris d’herbes soient secs et incrustés dans les lames et les interstices.

Ranger les outils correctement

Rien de pire que des outils entassés en vrac dans une armoire, une caisse à outils ou un coin du garage ! Ils risquent de se tordre, de se rayer, de tomber… sans compter que vous, votre famille ou des animaux domestiques pourraient se blesser en les saisissant par erreur.

Lorsqu’ils ne sont pas utilisés, les outils doivent être rangés dans un endroit sec et à l’abri de la poussière. Pour les outils à main, un tiroir est idéal, tandis que les machines électriques peuvent être entreposées dans une armoire dans leur emballage d’origine. Si vous optez pour un coffre ou une caisse à outils, choisissez-le avec des compartiments qui permettront de bien séparer tous vos équipements, et rangez tous les outils à main avec le manche dans le même sens.
Evitez de ranger votre outillage dans un endroit humide, qui favoriserait la corrosion et pourrait endommager les systèmes électriques des machines.

Penser à lubrifier les mécanismes

Certains outils, comme les machines pneumatiques ou les scies, ont besoin d’être lubrifiés régulièrement pour fonctionner correctement. Cela permet également de prolonger leur durée de vie, en ralentissant l’usure des surfaces métalliques et en les protégeant contre les dommages liés à l’air et à l’humidité (rouille, corrosion, oxydation…).

Pour que cela soit efficace, il est important de choisir le bon type de lubrifiant pour chaque outil. Généralement, les pièces mobiles des moteurs se lubrifient avec de l’huile, et les roulements et les engrenages avec de la graisse. Il existe également des lubrifiants sous forme de pâte qui sont plus résistants à la chaleur, des lubrifiants solides plus adaptés aux environnements poussiéreux, etc.
Les manuels d’entretien indiquent généralement quel est le type de lubrifiant à utiliser et à quelle fréquence l’appliquer.

Affûter les outils tranchants

Les lames de scies, de couteaux et autres outils tranchants doivent être affûtés pour rester efficaces. Des bords émoussés peuvent en effet entrainer une usure prématurée de l’outil. Il est possible pour cela d’utiliser une pierre à affûter, une lime ou une meule adaptée au matériau de la lame.

Affûter régulièrement les lames contribue également aux performances et à la sécurité d’utilisation : les outils bien tranchants sont plus précis, et risquent moins de glisser ou de déraper sur le support. Ainsi, une scie bien affûtée pénétrera à travers le bois avec moins d’effort, de même qu’un sécateur suffisamment tranchant coupera proprement sans dévier sur les branches.

Utiliser ses outils correctement

Pour éviter de les casser ou de les endommager, chaque outil doit être utilisé pour la fonction pour laquelle il a été conçu, sans forcer et en respectant les indications du fabriquant.
Il est par exemple déconseillé d’utiliser un tournevis comme levier, ça pourrait tordre ou endommager sa tête. Evitez également d’utiliser une scie pour couper un autre matériaux que celui auquel il est destiné : couper du bois avec une scie à métaux émoussera rapidement les dents, réduisant ainsi son efficacité.

De même, utilisez toujours les accessoires conçus spécifiquement pour l’outil concerné, et les équipements de sécurité approprié afin d’éviter les dommages liés aux outils et aux blessures. Utiliser une scie circulaire, une tronçonneuse ou autre machine coupante sans les dispositifs appropriés pourrait entrainer des blessures graves en cas d’accident.

Remplacer les pièces lorsqu’elles sont usées

Une pièce usée peut affecter la performance globale d’un outil (une vieille lame par exemple produira des coupes inégales), mais peut aussi le rendre instable ou imprévisible, mettant en danger l’utilisateur.
Remplacer les composants dès qu’ils commencent à montrer des signes d’usure contribue donc à la qualité et à la sécurité du travail, mais aide également à prolonger la durée de vie globale de l’outil ou de la machine, en évitant que les pièces usées endommagent les autres éléments.

Par exemple, en remplaçant régulièrement les filtres à air, vous empêchez que les saletés et les débris s’accumulent dans le moteur. De même, sur une tondeuse une courroie de transmission usée pourra entrainer une surcharge et des défaillances du moteur.

Faire réparer les outils par un professionnel

Une partie de la maintenance et de l’entretien de l’outillage peut être effectuée facilement, mais en cas de réparation importante, il est recommandé de confier cette tâche à un professionnel (idéalement à un réparateur agréé de la marque) plutôt que de tenter de l’effectuer soi-même. Ceux-ci pourront en effet apporter leur expertise technique, ce qui leur permettra d’identifier rapidement les problèmes et de les résoudre de manière appropriée. Au contraire, une réparation mal effectuée ne fera qu’aggraver les dommages…
Les professionnels disposent par ailleurs des outils et équipements nécessaires pour réparer et remplacer facilement les pièces défectueuses. Pour les machines électroportatives, s’ils sont agréés par la marque, ils pourront utiliser des composants recommandés par le fabriquant, compatible avec l’outil et qui répondent donc aux normes de qualité imposées.
Enfin, les réparateurs pros peuvent profiter de ces réparations pour effectuer un diagnostic complet de l’outil, afin d’identifier et de réparer d’autres problèmes potentiels avant qu’ils ne s’aggravent. Ils pourront également vous donner des conseils d’entretien pour conserver vos outils en bon état.

Le remplacement de pièces électriques défectueuses (interrupteurs…), l’entretien des moteurs ou encore la réparation des systèmes de sécurité sur les machines électriques sont autant de réparations qui doivent de préférence être confiées à un professionnel.

En adoptant ces bonnes habitudes de nettoyage, de rangement et de maintenance, vous prolongerez considérablement la durée de vie de vos outils de bricolage. Ce qui vous permettra de faire des économies (vous n’aurez pas besoin de les remplacer souvent), d’être plus efficace (des outils bien entretenus fonctionnent mieux), et de ne plus perdre du temps à effectuer des réparations qui auraient pu être évitées.

4,71/5

Articles en relation

Partager ce contenu